assurance-vie-pour-les-seniors

Assurance vie en ligne, les seniors peuvent-ils encore souscrire un contrat ?

Pourquoi souscrire une assurance-vie à 70 ans ?

À la fois attractive, intéressante et rentable, l’assurance-vie se traduit comme un véritable placement permettant à l’assuré de transmettre un capital à ses héritiers en cas de décès ou le récupérer au terme du contrat. Bien plus qu’un simple contrat d’assurance, la souscription est une manière facile de se constituer un capital qui dépendra de la fiscalité et de la durée. Mais, est-ce toujours un bon investissement pour les seniors ?

Qu’est-ce que l’assurance-vie ?

Reconnue en tant que produit d’épargne le plus convoité des Français, l’assurance-vie est souscrite aussi bien par les jeunes que les plus âgés. En principe, cette assurance consiste à faire une épargne en la fructifiant durant une période déterminée. Arrivées au terme du contrat, les différentes sommes investies seront directement reversées au souscripteur ou encore à son bénéficiaire en cas de décès de l’assuré. Il faut préciser que durant le contrat, la somme est valorisée par un taux d’intérêt préalablement défini par l’assureur et l’assuré. On peut dire que l’assurance-vie devient un excellent moyen pour effectuer des épargnes et réaliser des projets de transmission de capital aux proches.

Quel est l’intérêt d’un contrat d’assurance-vie après 70 ans ?

L’avantage fiscal généré par le placement se traduit comme le premier intérêt dont jouissent les souscripteurs. En effet, la fiscalité sur la succession représente l’avantage majeur des contrats d’assurance-vie. À part les contrats ouverts à partir du 20 novembre 1991, les sommes placées sont définies telles des actifs hors succession. Par conséquent, le régime de fiscalité appliqué pour les contrats conclus après cette date offre une taxation avantageuse, notamment pour les bénéficiaires. Il faut souligner que la fiscalité s’adresse uniquement aux bénéficiaires et exclus-les ayants-droits.

Souscrire une assurance-vie pour les seniors apporte donc un avantage sur le point de vue fiscal, car on obtient une fiscalité attractive. Les bénéficiaires ont le droit de profiter d’un abattement fiscal de 152 200 euros concernant la valeur totale du rachat de contrat. De plus, le contrat adoptant une valeur maximale de 852 200 est soumis à une taxe forfaitaire de 20 %.

Le système d’exonération fiscale pour les gains

Outre les avantages sur le point de vue fiscal, l’assurance-vie dispose encore de nombreux points positifs pour les souscripteurs seniors. L’exonération de taxe sur l’ensemble des gains générés fait partie des privilèges transmis par un contrat après 70 ans. En passant le cap des 70 ans, le capital investi peut fructifier sans être touché par n’importe quelle imposition.

L’un des points importants de l’assurance-vie, c’est l’abattement supplémentaire prévu par la loi pour tous les bénéficiaires nommés dans le contrat. En général, l’abattement énoncé dans le contrat équivaut à 30 500 euros. En se référant à ces deux avantages, les souscripteurs de plus de 70 ans peuvent choisir entre deux solutions. Ces dernières agissent d’un côté sur l’ouverture d’un nouveau contrat et de l’autre côté concernant l’alimentation de l’ancien.

L’ouverture d’un contrat est un acte judicieux dans la mesure où l’assuré arrive à profiter d’une vision plus claire du capital qu’il a investi. Effectivement, la souscription d’un nouveau contrat offre des détails sur l’investissement et les gains qu’il procure afin de le transmettre aux bénéficiaires. À l’inverse d’un nouveau contrat, les souscripteurs peuvent faire des rachats dans le but d’obtenir d’autres investissements ou compléter la pension de retraite. Pour ces différents projets, les seniors disposent d’une fiscalité attractive avec une durée antérieure de plus de 8 ans.